Ils déambulent…

Ils déambulent

Rois et reines guignolesques

Obèses et malhabiles

Où tremblent dans la gelée de leurs chairs

Mille tatouages

Frappés d’inepties

Rois et reines de mascarades

Pâles et transparents

Les yeux vides

Ils trimbalent leurs âmes

Désertées de la lumière

Ils déambulent

Eux tous

Dégueulant leurs mots en gargouillis

Semblables aux cris de pensées écrabouillées

Mes frères maudits.

© Clovis Tessier

Août 2004

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑